Les lectures spectacles

Les lectures d'Alias Victor

« La saveur d’une pomme ne se trouve ni dans la pomme – la pomme ne peut se goûter elle-même – ni dans la bouche de celui qui la mange. Pour être perçue elle exige un contact entre les deux …
… Il en est de même pour un livre, pour un ensemble de livres, pour une bibliothèque. Qu’est-ce qu’un livre en lui-même ? C’est un objet physique dans un monde d’objets physiques. C’est une série de symboles sans vie. Si le bon lecteur se présente, les mots – ou plutôt la poésie qui est derrière les mots, car les mots eux-mêmes ne sont que des symboles – reprennent vie et nous assistons à une résurrection du verbe. »

(Jorge Luis Borges, d’après l’évêque Berkeley – in « L’art de poésie »)

Présentation

Le principe de départ est simple.
Donner à entendre des textes qu’on aime. Faire partager le plaisir qu’on a eu à les lire, celui qu’on aura à les dire et les transmettre dans l’instant.
Oeuvres qui ont accompagné le diseur depuis plusieurs années, découvertes du moment, textes oubliés et redécouverts pour l’occasion. Le champ d’exploration est large et ouvert.
Nouvelles, extraits de romans ou d’essais, écrit théâtral ou objet littéraire non répertorié… les genres peuvent être multiples. Les thèmes aussi. On pourra passer du très connu à l’inconnu, du plus grave au plus léger. L’important est que lecteur(s) et auditeurs y trouvent du plaisir, du bonheur. Le pari est qu’à chaque fois se constitue une rencontre cohérente. L’important est que cela donne envie de retrouver les oeuvres croisées, dans l’intimité douce et secrète, un soir, un matin, sous la chaleur protectrice d’une couette ou au soleil resplendissant d’une belle journée d’été. Et de les faire lire à d’autres, encore et toujours, afin qu’elles se transmettent.
(durée des lectures : le plus souvent entre 1h et 1h 30)

Qu'y a-t'il dans ces lectures ?

Voici quelques uns des auteurs dont nous avons lu des oeuvres :
Henri Michaux, René Char, Céline, Jean Giono, Milan Kundera, Daniel Pennac, Jeanne Benameur, Albert Camus, Mikhaïl Boulgakov, Patrick Süskind, Antonio Tabucchi, Dai Sijie, Erri de Luca, Luis Sepulveda, Haruki Murakami, Bulbul Sharma, Amadou Hampâté Bâ, Tonino Benacquista, Fred Vargas, R.J. Ellory, John Fante, Philip Roth, Richard Brautigan… et bien d’autres encore.

Une soixantaine de programmes ont été réalisés. La plupart peuvent être repris tel quel, être revisités, ou servir de base d’inspiration. Citons pour exemple ceux que nous avons déjà donnés plusieurs fois : « L’Amérique qu’on aime », « Couleur femme », « Victor Hugo, passeur de liberté », « Gourmandises, des mets et des mots », « Novecento, pianiste », « Une histoire de la lecture », « Ambiance Polar», ou la lecture-spectacle de la bande dessinée « Le Trop grand vide d’Alphonse Tabouret ».
Bien d’autres contenus sont possibles. Nous répondons parfois à des commandes très spécifiques (comme pour le Musée Flaubert et d’Histoire de la Médecine, à Rouen). Et nous travaillons le plus souvent à partir d’un thème que notre interlocuteur souhaite voir développé. A une, deux ou trois voix, avec ou sans musicien. Notre objectif est, chaque fois, de trouver le programme le plus juste possible relativement au contexte, et que les auditeurs-spectateurs repartent avec la sensation d’avoir assisté, d’avoir participé à un moment de vie, loin de l’image « intellectuelle » qu’on se fait trop souvent d’une lecture. Bref, ainsi que nous le disions précédemment, en espérant qu’ait eu lieu, fut-elle modeste, une véritable rencontre.

Où, pour qui, sous quelle forme ?

Depuis 2002, date des premières actions menées par Alias Victor, nous avons travaillé avec de nombreuses bibliothèques et autres structures promouvant la lecture à voix haute.
Si la majeure partie de nos lectures-spectacles se sont adressées à des adultes, nous nous adressons aussi aujourd’hui, de plus en plus souvent, à des adolescents et des enfants. Ainsi nous proposons une intervention conçue spécialement pour des collégiens ou des lycéens, pouvant être présentée dans le cadre des établissements scolaires. Et nous avons réalisé trois lectures pour enfants qui nous
ont donné envie de continuer cette rencontre avec le jeune public.
Les lectures, même présentées sans artifices, parce qu’elles sont portées par des diseurs ayant une expérience du jeu, acquièrent une dimension spectaculaire. Certaines d’entre elles peuvent par ailleurs être mises en espace, se rapprochant alors d’un acte théâtral ou de ce que l’on a pris l’habitude de nommer des « petites formes ».
Nous sommes également prêts à imaginer et réaliser des interventions spécifiques, pouvant répondre à une demande ou un contexte particuliers. Cela peut aller d’une intervention poétique (de type « Brigade de la poésie ») ou une « Lecture chez l’habitant », ainsi que nous l’avons déjà fait, à, par exemple, un « Bal à lire », tel que nous aimerions prochainement le faire.

Par ailleurs, nous animons des ateliers de pratique de la lecture à voix haute, que vous pourrez découvrir plus en détails dans la rubrique INTERVENTIONS.

Deux exemples de lectures

Voici deux exemplaires de lectures un peu particulières :

Pour les grands…
« Une histoire de la lecture – Alberto Manguel »
Une rencontre avec Alberto Manguel, érudit et grand amoureux du livre et de la lecture, à travers son ouvrage de référence : « Une histoire de la lecture »
avec Sophie Amaury et Alain Fleury

Une lecture pour les amoureux des livres et de la lecture… et pour tous ceux qui vont le devenir ! Une lecture pour tout lecteur. Nous l’avons présentée lors de la première édition du Festival « Terres de Paroles », en Normandie. Alberto Manguel, grand amoureux des livres et érudit, notamment en ce
domaine, était présent et nous a fait l’honneur de quelques chaleureux compliments. Un extrait de ce programme a également été présenté lors de l’inauguration de la Médiathèque Départementale de Seine-Maritime.

Pour les petits (et les grands aussi !…)
« Le Trop Grand Vide d’Alphonse Tabouret », bande dessinée de Sibylline, Capucine et Jérôme d’Aviau
Une lecture inhabituelle : celle d’une bande dessinée. Avec une équipe composée de deux acteurs, un musicien et une vidéaste. Pour tout public à partir de 8 ans.
avec Sophie Caritté, Alain Fleury, Alexandre Rasse et Camille Sénécal (et avec la participation de Laurent Mathieu et Karine Preterre).

Parce qu’il importe aussi d’explorer de nouvelles formes et formules, et que certaines peuvent renouveler la perception qu’on a d’un genre, ou attirer un nouveau public, nous avons réalisé une « lecture de BD » – et avons très envie de prolonger l’expérience avec d’autres oeuvres de même nature. Il s’agit, pour l’heure, de l’initiatique et humoristique histoire d’un petit bonhomme nommé Alphonse Tabouret, destinée à un jeune public et qu’on peut également voir et entendre en famille.
Cette lecture a été créée en mai 2012 à la Bibliothèque Simone de Beauvoir à Rouen, et a été redonnée à plusieurs reprises (Festival de Lecture à Voix Haute du Parc des Boucles de la Seine Normande, Festival de BD Normandiebulle…).

… ET BEAUCOUP D’AUTRES LECTURES sont disponibles, déjà composées ou à inventer.