les créations

Les créations d' Alias Victor

Depuis 2003, Alias Victor a présenté 8 productions :

Remuer Ciel et Terre (2003), spectacle pluridisciplinaire fondé sur des textes de Norge, poète belge francophone ; Comme c’est drôle d’exister (2004)Un monde en pièces et Papa’s memori (2006), pièces toutes trois écrites et mises en scène par Alain Fleury ; Babel Molière (2010), montage d’extraits de pièces de Molière en français et autres langues. Ces 5 spectacles font en quelque sorte partie d’un premier cycle de travail, durant lequel nous avons collaboré avec  différents théâtres de la région normande et, plus ponctuellement, d’autres régions. Ceux-ci nous ont aidé sur le plan de la production et de la diffusion, et nous avons, durant cette période, bénéficié de l’aide financière de l’État et des différentes collectivités territoriales. La constitution de ces spectacles a reposé sur une équipe fidèle de concepteurs. En revanche, chaque distribution a réuni des acteurs.trices et autres interprètes différents.

Le Cabaret des Jours Heureux (2012), cabaret citoyen, littéraire et musical; Enfants dans la Résistance (2015), petite forme destinée à un public adolescent et qui peut être représentée devant un public mixte (adulte et adolescent); et Édantépoèmtamikoi? (2017), petite forme poétique pour jeune public, font, eux, partie d’un second cycle – toujours en cours! Durant celui-ci nous n’avons plus bénéficié d’aide à la production et n’avons que très peu recouru au circuit classique de diffusion que sont les théâtres. Curieusement, pourrait-on dire, nos spectacles se sont joués plus que par le passé. Très légers techniquement, ils reposent sur une équipe resserrée et fidèle, sur le plan de la conception comme de l’interprétation. Ce “changement de cap” est à la fois une réponse à une nouvelle situation matérielle et le résultat d’un choix de fond, ainsi qu’évoqué dans la rubrique “Qui est Victor”.

Si notre compagnie continue de recevoir un soutien financier des différents partenaires institutionnels, celui-ci est relativement modeste et ne se fait plus au titre de la production de spectacles, mais de l’organisation de manifestations (Victor dans la Ville, Actions Poésie) ou d’interventions culturelles et pédagogiques. Nous précisons cela sans acrimonie mais comme un fait – qui concerne d’ailleurs bien d’autres compagnies. Au final, nous ne retiendrons d’ailleurs ici que la part positive : faute d’argent, nous créons moins souvent de spectacles, mais pouvant jouer dans des lieux très divers et nous appuyant sur une équipe artistique fidèle, nous pouvons représenter chaque spectacle plus longtemps et de plus nombreuses fois; moins sollicités par la partie production, nous avons pu développer une action importante autour de la lecture à voix haute. Notre action y a, à notre sens, gagné en cohérence. Ses différents aspects en sont mieux reliés. Un partenariat plus conséquent s’est établi avec notre ville d’implantation. Et – élément oh combien important – nous avons, à travers l’organisation de manifestations comme Victor dans la Ville ou les Actions Poésie, retrouvé un rapport direct et régulier avec le public ! … mais ceci est une autre histoire, une autre rubrique. Profitez d’abord, si vous en avez envie, des traces de ces 8 spectacles que, quel que soit le cycle dont ils font partie, nous avons aimé concevoir, réaliser et jouer !