Les invités

Les invités des différentes éditions

Cette page est en cours d’enrichissement…

En 2020 ils étaient les invités de Victor dans la ville#5

sur le Thème “Populaire”

Boris Lanneau
écrivain

Boris-Lanneau-3-copyright-Bruno-Levy

Ecrivain musical…comme il se définit lui-même, Boris Lanneau est l’auteur de romans (Sur la tête de l’amour, La fille de la ville) parus aux éditions Sarbacane, et de portraits (pour L’Humanité et la Revue XXI), faits à la fois pour être lus et slamés. En janvier 2020 est paru Un jour j’écrirai une chanson pour Johnny, pour qui il a écrit une chanson (Tomber encore), présente dans l’album posthume du célèbre chanteur, récit qui raconte cette aventure. Il en a lu lui-même plusieurs extraits, et sa prestation généreuse a été très appréciée du public, au sein duquel beaucoup n’étaient pas des fans de Johnny!

Son livre est paru aux éditions XO

Daniel Pennac
romancier

Auteur de nombreux romans, dont ceux consacrés à la “famille Malaussène”, d’essais, dont un roboratif Comme un roman, disant son amour du livre et d’une lecture faite en toute liberté, Daniel Pennac fut aussi longtemps enseignant. Lui qui connut, enfant, un parcours scolaire un temps chaotique, en tira plus tard une capacité étonnante à comprendre ses élèves, à les “embarquer” dans l’aventure des mots et les aider à dépasser divers blocages. Il a gardé de cette longue expérience un profond goût de la transmission.

S’il est un auteur populaire, au sens le plus noble du terme, c’est bien Daniel Pennac. C’est pourquoi nous avons eu envie de l’inviter à la 5ème édition de Victor dans la Ville consacré à la notion de popularité. Daniel Pennac, très pris par la parution de son dernier roman (La loi du rêveur – Editions Gallimard), ne pouvait être parmi nous aux dates du festival. En revanche, il a amicalement accepté de répondre à une interview, chez lui, à Paris. Il nous y a très chaleureusement accueilli, s’est rendu pleinement disponible, et nous conservons de cet échange une impression de grande humanité, lucidité et générosité. Nous ne pouvons que profiter de ces quelques lignes pour le remercier encore une fois. Vous trouverez en ligne un extrait de l’interview réalisé en sa compagnie.

Olivier Saladin
comédien

olivier-saladin-comedien-alias-vcitor

Originaire de Normandie, s’y étant formé en tant que comédien, et y résidant toujours, Olivier Saladin s’est fait connaître par sa participation aux Deschiens sur Canal+. Après avoir joué plusieurs spectacles avec l’équipe de Jérôme Deschamps, il a repris un chemin plus personnel, au théâtre et à la télévision. Il a donc connu une forme de popularité, dont il a su évoquer les aspects positifs et les inconvénients lors d’une rencontre intitulée « Un parcours, un regard ». Cette rencontre, libre et souvent drôle, intégrant des questions du public, a permis de découvrir l’ensemble de son parcours.

Arno Bertina
écrivain

arno-bertina-par-Francesca-Mantovani-alias-victor

Auteur d’une quinzaine de livres, publiés notamment aux éditions Actes Sud et dans la Collection Verticales/Gallimard – dont le dernier : Des châteaux qui brûlent. Il a aussi adapté pour France Culture Sous le volcan de Malcolm Lowry et Les Démons de Dostoïevski avec Olivier Rohe. Il a participé à l’ouvrage collectif paru aux éditions Inculte, Le livre des places, qu’il a largement évoqué et dont des extraits ont été lus lors de la rencontre du 1er février.

Vincent Jarousseau
photographe

vincent-jarousseau-alias-victor

Son dernier ouvrage, paru en 2019, s’intitule Les Racines de la Colère. Dans ce documentaire en forme de roman-photo, portant un regard sensible et sans jugement, il donne la parole à des personnes issues de milieux populaires du nord de la France, le plus souvent invisibilisées dans les représentations médiatiques. En 2016, il a publié avec Valérie Igounet,  L’illusion nationale.

La particularité de l’ouvrage de Vincent Jarousseau nous a amenés à intégrer à cette rencontre un type d’intervention spécifique : projection des images bien sûr, avec les “bulles” des dialogues, mais aussi – en concertation avec lui – suppression des dialogues sur les images, qui étaient alors dits en direct par les comédiens.

Marion Fontaine
historienne

marion-fontaine-alias-victor

Maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université d’Avignon, elle est aussi secrétaire de la Société d’Etudes Jaurésiennes. Ses travaux portent sur l’histoire sociale et politique de la France et de l’Europe contemporaines (fin XIXe -années 1970), l’histoire politique du sport et l’histoire des groupes et des mouvements ouvriers. Projetant une prochaine édition de Victor dans la Ville consacrée au sport, nous avons d’ores et déjà réinvité Marion Fontaine à intervenir! (La rencontre de février 2020 a été organisée en collaboration avec le GRHis – Groupe de Recherche d’Histoire de l’Université Rouen Normandie)

Pierre Dardot
philosophe

Pierre-dardot-alias-victor

Chercheur rattaché à l’université Paris Ouest-Nanterre, il est le co-auteur, avec Christian Laval, sociologue, de plusieurs essais-critique, dont celui intitulé Commun, Essai sur la révolution au XXIe siècle, où ils font du « commun » une véritable alternative politique seule capable de relier écologie, démocratie, et justice sociale. L’intervention de Pierre Dardot nous laisse une impression de grande clarté – alors même que les concepts manipulés étaient complexes –  et d’une belle générosité. On peut trouver divers articles de sa composition, souvent en compagnie de Christian Laval, sur des médias en ligne tel par exemple AOC.

Gérard Mordillat
romancier, essayiste, cinéaste

gerard-mordillat-alias-victor

Il est l’auteur de nombreuses œuvres – livres, films, ou les deux à la fois – dont : Vive la sociale ! ; Les Vivants et les Morts ; Corpus Christi, enquête sur les Évangiles ; Travail, salaire, profit et Mélancolie ouvrière. Et il y a très souvent représenté des personnages issus de la classe populaire et en prise avec des réalités sociales contemporaines. En janvier 2020, la projection de son film Mélancolie ouvrière, organisée en collaboration avec les Amis de l’Humanité 76/27 a été suivie d’un échange avec lui, au cours duquel il a lu quelques extraits de son livre Quartiers de noblesse, qui venait de paraître aux Éditions du Sonneur.

Alexis Pelletier
Poète

alexis-pelletier-poete-alias-victor

Alexis Pelletier est poète et vit près de Rouen où il est professeur de français. Dans plusieurs de ses ouvrages, on retrouve un même personnage, Mlash. Par ailleurs, nombre de ses poèmes se tournent vers les arts plastiques, la danse et la musique contemporaine. Sa poésie est soucieuse de l’époque actuelle, fragile et pleine de failles. Alexis est un des fidèles participants du festival Victor dans la Ville, oeuvrant au sein de l’équipe organisatrice. Il a ainsi plusieurs fois assuré le rôle précieux d’interviewer. En janvier 2020, il a participé à la soirée Poésie Pop’, à la fois en tant que concepteur, diseur et auteur. La lecture d’un poème de sa composition, dédié à Alain Fleury, y a été particulièrement appréciée. .

A lire ici sur blog d’Alexis Pelletier

… pour en savoir peut être un plus long sur le sens du mot Peuple.

En 2019 ils étaient les invités de Victor dans la ville#4

sur le thème “Autrement”

Josée Kamoun
Traductrice

Pascal Ory
Historien

Catherine Delattres
Metteuse en scène

En 2018 ils étaient les invités de Victor dans la ville#3

sur le thème “Des métiers, des images et des mots”

Charles Silvestre
Journaliste

Jacques Boudet
comédien

En 2017 il était l’invité de Victor dans la ville#2

sur le thème “Des gens, des engagements, des passions”

Bruno Putzulu
Comédien

D’origine sarde par son père, Bruno Putzulu est né et a grandi à Toutainville dans l’Eure. Il entre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique en 1990 puis à la Comédie française en 1994 où il restera jusqu’en 2003. En 1995, son rôle dans le film L’Appât, de Bertrand Tavernier, le révèle au grand public. Depuis il a joué dans de nombreux films (cinéma et télévision) sous la direction de : Claude Berri, Jacques Audiard, Jean-Pierre Améris, Jean-Charles Tacchella, Jean-Luc Godard, Serge Lalou, Michel Boujenah, François Dupeyron, Jean-Pierre Mocky… tout en continuant à se produire sur les planches. En 2009, il sort un album de chansons, Drôle de monde, dont il a écrit les textes.

En 2017, il a participé à la seconde édition de Victor dans la Ville, à travers deux événements : un très sincère et émouvant « Un parcours, un regard », et une lecture qui fêtait la langue, en compagnie de l’équipe d’Alias Victor.

En 2018, il adapte pour le théâtre Les Ritals de Cavanna, spectacle qui remporte un vif succès et qu’il continue de représenter en 2020.